Mission PROTEKTER 1044

Mise en place d’un observatoire sous-marin côtier autour de l’archipel subantarctique des Kerguelen

Article mis en ligne le 15 novembre 2016
dernière modification le 16 mai 2017

par Pat’, Sébastien M.
logo imprimer

 
Une expédition à suivre presque en direct depuis les Kerguelen par Sébastien

Sur le site Bio Codep21.

 
JEUDI 27 OCTOBRE 2016 à 19H30

Salle de recrutement de La Gendarmerie Avenue Maréchal JOFFRE
CONFERENCE


Les îles Australes des Kerguelen, de par leur situation géographique, à la limite supérieure de l’océan Antarctique, vont subir de plein fouet dans les années futures les effets du changement climatique global.La modification annoncée des paramètres physico-chimiques des eaux baignant cet archipel va entraîner inexorablement des transformations de la biodiversité, en particulier benthique (disparition d’espèces,changements d’aires de répartition, remplacements, apparition d’espèces "exotiques" et envahissantes).

Le programme PROTEKER, parrainé par l’Institut polaire français Paul Émile Victor, a pour but dans un premier temps de faire un état des lieux au niveau de l’écosystème marin des Kerguelen pour apporter les bases scientifiques nécessaires à la détermination de zones sensibles à protéger.

Dans le futur, ces zones seront inclues dans la Réserve naturelle Nationale des Terres Australes et Antarctiques Françaises. Sébastien Motreuil, plongeur scientifique au CNRS et chef de mission sur la prochaine expédition PROTEKER qui aura lieu en novembre et décembre 2016, vous propose de venir découvrir ce programme de recherche.

Une présentation de la faune et de la flore benthique des Kerguelen ainsi que des techniques de prélèvements , d’observations et de mesures utilisées lors de la mission PROTEKER 1044 vous seront exposées lors de cette intervention.

S. Motreuil


flèche Sur le web : A suivre sur le site bio du codep21


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Hébergeur : OXYD